Archives mensuelles : octobre 2022

L’actu du web 

Actualités concernant l’orientation 

Du 31 octobre 2022

Même durant les vacances scolaires on peut trouver différentes informations et documents concernant l’orientation.

Parcoursup

La question de l’orientation est maintenant très clairement celle qui concerne les lycéens et donc Parcoursup.

Orientation professionnelle : comment les parents peuvent aider leurs ados | L’Humanité (humanite.fr). “Voir son enfant quitter le nid familial pour se professionnaliser est un passage obligé pour de nombreux parents. Une étape décisive qui peut parfois tourner au casse-tête ou être source d’inquiétudes. L’important reste de l’aider dans son choix d’avenir. NOS CONSEILS.” Publié par Noé Blouin. L’Humanité donne ainsi la parole à la psychologue Leïla Desseaux, et à Catherine Boiton, consultante en orientation scolaire et coach professionnel tout en indiquant que “De nombreux outils et événements existent, comme les traditionnels salons de l’étudiant, les centres d’information et d’orientation ou les sites Internet spécialisés comme celui de l’Onisep (l’Office national d’information sur les enseignements et les professions) ou du CIDJ (le Centre d’information et de documentation jeunesse). ” Curieux, n’est-il pas ?

La plate-forme de l’angoisse Parcoursup, ou le nouveau nom de la sélection, par Cédric Hugrée & Tristan Poullaouec (Le Monde diplomatique, octobre 2022) (monde-diplomatique.fr). “Les lycéens de terminale utilisent depuis quatre ans la plate-forme Parcoursup pour obtenir une place à l’université. En généralisant la sélection des candidatures sur dossier, cet outil compromet la liberté de choisir et de poursuivre ses études. Un phénomène qui amplifie les inégalités scolaires.” par Cédric Hugrée & Tristan Poullaouec 

Parcoursup : les IUT, pas le débouché principal de tous les bacheliers techno – Parcoursup 2022 – Inscriptions dans le supérieur – L’Etudiant (letudiant.fr). “En 2022, les bacheliers technologiques intègrent plus souvent qu’auparavant un BUT, selon les données de Parcoursup. Mais cette orientation est loin d’être privilégiée dans toutes les séries.”

Et puis le site de l’enseignement catholique dédié à l’aide à l’orientation est en ligne : Homepage! (enseignement-catholique.fr) 

Supérieur

Une série d’annonces et d’information dans le Supérieur concerne les crises énergétique et écologique.

Crise énergétique : une aide de 275 millions d’euros pour le supérieur – Educpros (letudiant.fr). “Dans un contexte de hausse des coûts de l’énergie, la ministre de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, a annoncé la création d’un fonds d’intervention dédié à l’énergie pour les établissements d’enseignement supérieur, ce jeudi 27 octobre, face à France Universités. Cette aide s’élèvera à 275 millions d’euros.”

Les étudiants du 1er cycle devront bientôt suivre une formation aux enjeux écologiques pour valider leur année (femina.fr). “La ministre de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau a annoncé que les étudiants de 1er cycle allaient devoir suivre une formation aux enjeux écologiques pour valider leur année.”

Éducation : des masters en vue de se former à la transition écologique – Regards protestants. “Qu’ils soient en formation initiale ou s’adressant à des personnes qui possèdent déjà un diplôme, voici quelques masters qui forment des spécialistes de la transition écologique. L’enjeu est de taille, mais il est nécessaire au vu des défis écologiques auxquels le monde est confronté. Face à l’urgence climatique notamment, être au fait des sujets liés à la transition écologique apparaît désormais primordial. Le 20 octobre, Sylvie Retailleau, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé le caractère obligatoire de formations à la transition écologique pour être diplômé du premier cycle universitaire, rapporte Le Monde. Dans un article, le quotidien liste d’ailleurs plusieurs formations, en initiale ou en reprise d’études, spécialisées dans la transition écologique.”   

Les contextes

«Les décrochés», de Rachid Zerrouki – Livre France (rfi.fr). Par Laurence Théault. “Dans Les décrochés, Rachid Zerrouki, enseignant, est parti à la rencontre d’anciens élèves qui ont quitté l’école sans aucune qualification. Qu’est-ce qui fait qu’on quitte l’école à 14 ans pour aller dans le monde du travail ? Pourquoi l’école ne vient-elle pas suffisamment au secours de ces décrocheurs ? À travers des portraits poignants, l’auteur montre que tout n’est pas une question de volonté.”

Une partie de l’explication serait peut-être à trouver dans l’étude suivante : Frontiers | Psychological distress and post-traumatic growth in France during the COVID-19 pandemic: A mediation model of psychosocial safety climate as a determinant of work performance (frontiersin.org). “The psychosocial safety climate (PSC) reflects workers’ perceptions of senior management’s concern for mental health. Because the COVID-19 pandemic has exacerbated organizational issues, PSC could be a target for interventions attempting to preserve both the psychological health of employees and the economic health of companies. This study examines the direct and indirect relationships between PSC and work performance through two indicators of psychological health, psychological distress and post-traumatic growth, during a health crisis, i.e., prior to the second confinement in France.” En résumé, Les organisations qui souhaitent aborder conjointement la santé mentale et le rendement au travail bénéficieraient de l’optimisation du climat psychosocial de sécurité (CFP). Une bonne atmosphère est sécurisante et améliore les performances de tous…

Il y a aussi les grands cadres de vie qui organisent l’orientation des personnes. J’en ai repéré deux dans la production de l’ENCYCLOPÉDIE D’HISTOIRE NUMÉRIQUE DE L’EUROPE (EHNE) de cette semaine.

Conscription et recrutement militaire en Europe (XIXe-XXIe siècles) | EHNE.La conscription, qui désigne l’inscription sur des registres officiels de l’ensemble des jeunes hommes ayant atteint l’âge fixé pour le service militaire, a été employée par les États-nations pour former les armées de masse qui s’affrontent sur le sol européen ou sur des terrains extra-européens aux xixe et xxe siècles. Cette institution constitutive des États modernes permet d’imposer l’obligation militaire à une proportion croissante d’Européens, non sans susciter d’immenses réticences qui reflètent la possible répugnance vis-à-vis du métier militaire mais aussi le cheminement difficile vers un assujettissement de l’individu au corps collectif de la nation. Devenue un modèle au cours du xixe siècle, la conscription reste longtemps étrangère à certaines puissances majeures, à commencer par le Royaume-Uni, avant d’y être adoptée et réaménagée face à l’immensité des besoins humains provoquée par les deux guerres mondiales. Par la suite, elle tombe progressivement en désuétude dans de nombreux pays européens en raison de la disparition des conflits de grande ampleur, sans jamais s’effacer entièrement de l’horizon des possibles.”

Circulations tsiganes en Europe, entre surveillance et répression (1860-1950) (Les) | EHNE.  Des populations identifiées comme « tsiganes » vivent en Europe depuis le xve siècle, mais c’est surtout à partir du xixe siècle que l’attention se porte sur la minorité nomade au sein de cet ensemble hétérogène. C’est ainsi que se construit une « question tsigane » à la faveur du renforcement des États-nations et des politiques de contrôle, voire d’expulsion, qui touchent tout particulièrement ces populations. À partir de 1933, le contrôle renforcé se transforme en persécution jusqu’à la déportation et l’extermination massive qui fait 250 000 morts parmi les Tsiganes.”

In MEMORIUM

La mort de Guy Avanzini, pionnier des sciences de l’éducation (lemonde.fr). “Fondateur de la section des sciences de l’éducation à l’université Lyon 2, il a consacré de nombreux ouvrages à la pédagogie. Il s’est éteint le 18 octobre, à l’âge de 93 ans. “ Par Bernard Andrieu, Professeur Université Paris Cité

Bruno Latour : une mort à contre-temps, une œuvre pour l’avenir – AOC media. Par Patrice Maniglier, PHILOSOPHE. “Bruno Latour est mort, et cette mort, par la manière dont elle s’inscrit dans l’histoire, paraît à contre-temps tant elle arrive au moment même où ce grand penseur connaissait enfin la consécration qu’il avait méritée, et que son pays en particulier, la France, lui avait longtemps refusée. Elle arrive surtout au moment où nous avions le plus besoin de lui, et où nous en avions pris conscience.”

Annonces

Le Collectif d’interpellation du curriculum – CICUR | Interpellation curriculum (hypotheses.org) annonce 16 novembre 2022 : première séance du séminaire CICUR. Quelle(s) politique(s) curriculaire(s) pour l’école du XXIe siècle ? Regards internationaux croisés. Séance en visioconférence, organisée par le groupe de travail « Politique(s) curriculaire(s) »  Voir sur le site pour s’inscrire.

L’évaluation en classe, au service de l’apprentissage des élèves : découvrez la prochaine conférence du Cnesco ! – Cnesco. CONFÉRENCE DE CONSENSUS DU CNESCO. Le Cnesco organise les 23 et 24 novembre 2022, en partenariat avec l’université Clermont Auvergne – Inspé de l’académie de Clermont-Ferrand.

Et pour finir, petite promo personnelle. Sur son blog, Jacques Vauloup publie CIO : la marge qui tient la page ? (CIO 94) – Propos orientés (free.fr) à propos de mon livre  Le Centre d’information et d’orientation (CIO) : une structure à la marge de l’éducation nationale, il propose une critique de celui-ci, mais des propos bien intéressants.

Bernard Desclaux

Je vous souhaite une belle et bonne semaine, à toutes et à tous.

Pour retrouver les anciennes actus :

cliquez dans la colonne de droite dans les catégories, sur “L’ actus du web”.

Et vous pouvez laisser un commentaire.

Pensée du jour

« L’éducation actuelle pèche en outre en ne préparant pas l’être jeune à l’agressivité dont il est destiné à être l’objet. En lâchant la jeunesse avec des orientations psychologiques aussi peu justes, l’éducation ne se comporte pas autrement que si l’on équipait de vêtements d’été et de cartes des lacs italiens des gens partant pour une expédition polaire » S. Freud, 1929.  (Francis Danvers)

L’actu du web 

Actualités concernant l’orientation 

Du 23 octobre 2022

A propos de la réforme de la voie professionnelle

Interview sur Libération de Vincent Troger. Lycées pro : «Une réforme pensée d’en haut par des gens qui ont une très grande méconnaissance de la réalité» – Libération (liberation.fr) Alors qu’une nouvelle rénovation de l’enseignement professionnel est dans les tuyaux, un coup d’œil dans le rétro permet de voir que les politiques proposent les mêmes recettes depuis des décennies, analyse le chercheur Vincent Troger.

Se plonger dans le passé peut provoquer un certain désarroi tant, parfois, l’histoire se répète. Il en va ainsi de l’enseignement professionnel. Avec son projet de réforme, qui vise principalement à rapprocher les lycées pro des entreprises, Emmanuel Macron reprend nombre d’orientations déjà proposées par le passé. Et déclenche, comme par le passé, de vives oppositions. Vincent Troger, chercheur associé au centre de recherche en éducation de Nantes et spécialiste de l’enseignement professionnel, analyse les raisons pour lesquelles cette voie tourne en rond et reste la mal aimée du système scolaire.”

Dans les lycées professionnels, turbulences sociales avant le lancement de la réforme | Les EchosLa ministre déléguée à l’Enseignement et à la Formation professionnels, Carole Grandjean, lance vendredi la concertation sur le lycée professionnel, pour renforcer le lien avec l’entreprise, augmenter la durée des stages et payer les élèves.”

Sur Le blog de Bernard Desclaux » Blog Archive » La voie professionnelle, une affaire d’État ? (educpros.fr) Fin août, le 22 août 2022, le Président Macron annonce le projet d’une réforme de la voie professionnelle. J’ai déjà commenté l’un des volets de ce projet dans une publication récente[1], celui de l’éternelle course à l’amélioration de l’information pour faciliter l’orientation. Mais l’actualité s’est centrée sur un autre aspect de ce projet : l’emprise de plus en plus importante de l’Entreprise sur la formation professionnelle publique en pointant en particulier le doublement du temps des stages en entreprise. Prenons un peu de distance historique pour saisir le cadre des débats.

Voie professionnelle : Une réforme tout dans la douceur… (cafepedagogique.net). ‘“On souhaite rassurer et dire que la réforme n’est pas écrite.. Il n’y aura pas de big bang en septembre 2023”. Alors que se réunissent aujourd’hui les 4 groupes de travail sur la réforme de la voie professionnelle, la mobilisation exceptionnelle du 18 octobre des professeurs de lycée professionnel et de leurs syndicats contre la réforme fait changer la communication de Carole Grandjean, ministre de l’enseignement et de la formation professionnelle. Alors qu’Emmanuel Macron a nettement cadré la réforme aux Sables d’Olonne, la ministre s’efforce de faire croire que rien n’est joué.’

Nouvel objectif dans le supérieur

Transition écologique : l’enseignement supérieur prépare sa mue (lemonde.fr). “La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a annoncé, jeudi 20 octobre, le caractère obligatoire de formations à la transition écologique pour être diplômé du premier cycle universitaire. Un socle de compétences et de connaissances pluridisciplinaires doit être défini en 2023.” Par Soazig Le Nevé

Ailleurs

Des écoles éliminent les examens traditionnels et les notes chiffrées pour favoriser les apprentissages | Le Devoir. “Moins de « bourrage de crâne », moins de « course aux notes », davantage de temps pour apprendre : des écoles québécoises ont entrepris une petite révolution en éliminant les examens traditionnels et les notes chiffrées, pour donner la priorité à l’apprentissage des élèves.” 

Au Canada, un système d’enseignement supérieur spécifique et diversifié – L’Etudiant (letudiant.fr). “Le Canada est la destination préférée des étudiants français pour poursuivre leurs études après le bac. Mais son système d’études supérieures est très différent de ce que nous connaissons en France. Le Québec présente même certaines spécificités.”

Divers

Un patron exige un CV pour le stage de 3e de son fils, la maman s’en charge et c’est très drôle ! (francelive.fr). “C’est l’histoire d’un CV devenu viral sur les réseaux sociaux. Il est l’œuvre d’une maman un tantinet déconcertée : son fils de 14 ans devait rédiger un Curriculum Vitae en vue d’un stage d’observation de 3e. Jugeant la démarche ridicule, elle a “fait le boulot” à la place du collégien, avec un certain talent…” L’info s’est bien baladée sur les réseaux sociaux.

Ressources

Compétences psychosociales : publication d’un référentiel sur l’état des connaissances scientifiques et théoriques (santepubliquefrance.fr). “Dans le cadre d’une stratégie multisectorielle interministérielle pour déployer les compétences psychosociales des enfants et des jeunes, Santé publique France publie un rapport complet sur les CPS en s’appuyant sur l’état des connaissances actuelles. Ce document s’adresse aux décideurs, professionnels de terrain et universitaires et constitue un premier cadre de référence théorique.” UN document de 135 pages à télécharger.

Hugues Draelants : Manuel de sociologie de l’éducation (cafepedagogique.net). “Peut-on réconcilier les enseignants avec la sociologie ? C’est tout le pari du “Manuel de sociologie de l’éducation” (édition de Boeck supérieur) que publient Hugues Drealants et Branka Cattonar. Pour eux il est clair que la sociologie peut apporter beaucoup aux enseignants. Pas seulement des connaissances théoriques. Mais un savoir utile au quotidien dans la classe. Et pour le démontrer leur ouvrage ne se limite pas à 12 solides chapitres sur l’école, les élèves, les inégalités et le métier enseignant. Chaque chapitre propose des conseils pratiques qu’ils n’hésitent pas à nommer des “ficelles” pour expérimenter et réfléchir. C’est vraiment une  nouvelle façon d’aborder la sociologie de l’éducation. Et si vous devez emporter un seul livre de sociologie, n’hésitez pas c’est celui-là !

Bernard Desclaux

Je vous souhaite une belle et bonne semaine, à toutes et à tous.

Pour retrouver les anciennes actus :

cliquez dans la colonne de droite dans les catégories, sur “L’ actus du web”.

Et vous pouvez laisser un commentaire.

Pensée du jour

« Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où la logique de rentabilité s’applique à tous les domaines. Les lieux dédiés aux métiers du soin, du social, de l’éducation…sont gérés par des managers ou des experts pour qui seuls comptent les chiffres, niant les besoins humains. Cette évolution nous conduit au délitement de notre société » R. Gori (Appel des appels). (Francis Danvers)