L’actu du web

L’actualité de l’orientation du 8 avril 2024

Nouveau débat ?

DNB : les élèves défavorisés réussissent moins (cafepedagogique.net). “Quels seront les élèves les plus pénalisés par « la baisse importante du taux de réussite » au Diplôme National du Brevet (DNB) que promet le Premier ministre ? Quels seront les élèves qui atterriront dans les classes prépa lycée dont personne ne comprend l’utilité ? Nulle surprise, ce seront encore les élèves de milieux défavorisés, grands perdants du système scolaire français. Ce n’est pas le Café pédagogique qui le dit, mais le service statistique du ministère qui vient de publier une note sur les résultats de la dernière session du brevet. « Les candidats d’origine sociale défavorisée représentent 50 % des présents en série professionnelle et 29 % en série générale. Ils ont un taux de réussite inférieur de 18 points à celui des candidats d’origine sociale très favorisée », écrit l’auteur.

Des acteurs en questions

Les psychologues de l’éducation nationale de la spécialité Éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle | Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse. “Sept ans après la création du corps des psychologues de l’éducation nationale (PsyEN) qui a réuni dans un même cadre statutaire deux professions très différentes, celle de psychologue scolaire du premier degré et celle de conseiller d’orientation psychologue, l’IGÉSR dresse un premier bilan de la spécialité Éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle (EDO).”

Dossier n° 2 : Des enseignants désorientés – RessourSES. “Confrontés à des évolutions qui les ont bousculés dans leurs repères, les personnels de l’enseignement connaissent aujourd’hui un « malaise » (Barrère, 2017) dont on sait encore peu de choses. L’enjeu de ce dossier thématique est d’éclairer les formes et les causes de la désorientation contemporaine qu’ils connaissent en s’intéressant aux transformations de leur vécu professionnel et des modalités de leur engagement politique et syndical.

Les agences régionales de l’orientation favorisent le lien avec le monde professionnel (lagazettedescommunes.com). “Une entité autonome de région, avec une gouvernance partenariale, offre une efficacité accrue et une plus grande liberté d’action pour l’orientation professionnelle. Pour aider les élèves, des régions ont décidé de rassembler dans des agences dédiées leurs forces vives consacrées à l’orientation et à l’information sur les métiers.

Orienter les élèves : les enseignants face à la redéfinition de leur métier – RessourSES. “La circulaire du 10 octobre 2018 a redéfini les missions du professeur principal, en élargissant son rôle en matière d’orientation. Non seulement, celui-ci « contribue [désormais] à la mise en œuvre des procédures d’orientation, d’affectation et d’admission », et de surcroît, « il coordonne pour chacun de ses élèves l’information et la préparation progressive du choix d’orientation avec le psychologue de l’éducation nationale ». À ce propos, il est précisé : « Dès la classe de troisième, le professeur principal conduit des entretiens personnalisés d’orientation en associant en tant que de besoin les psychologues de l’éducation nationale et les autres membres de l’équipe éducative. Ces entretiens sont inscrits le plus tôt possible dans l’année scolaire, et à tout moment en fonction des besoins. Ceux-ci permettent de mieux construire le parcours d’orientation des élèves, y compris pour la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en tenant compte de leurs résultats scolaires et de leurs souhaits d’orientation ainsi que ceux de leur famille ».” Par Erwan Lehoux, Doctorant en sciences de l’éducation (CIRCEFT-ESCOL, Université Paris 8)

Sur l’orientation

Les choix d’enseignements de spécialité et d’enseignements optionnels à la rentrée 2023 | Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse. “À la rentrée 2023, les choix d’enseignements de spécialité des élèves de première et de terminale générales sont globalement très proches de ceux observés à la rentrée précédente. Les six enseignements de spécialité les plus choisis sont les “mathématiques”, les “sciences économiques et sociales” (SES), la “physique-chimie”, l’”histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques” (HGGSP), les “sciences de la vie et de la Terre” (SVT) et les “langues, littérature et cultures étrangères et régionales” (LLCER).” 

Le blog de Bernard Desclaux » Blog Archive » Inauguration d’un nouveau régime d’orientation (educpros.fr). “Le brevet conditionnant l’entrée en seconde générale et technologique, d’après Claude Lelièvre, remet en question le principe du collège unique, mais aussi voit ses finalités et son rôle bouleversés. Plus globalement l’arrêté sur les groupes de niveaux, comme le dit Jean-Paul Delahaye, remet en question l’autonomie de l’EPLE. Cette décision bouleverse également le principe sur lequel reposait l’orientation en France depuis cinquante ans : la régulation locale.”

Un petit pépin a enraillé Parcoursup en fin de parcours… ParcourZut ?

Parcoursup inaccessible pour les élèves mercredi soir : comment expliquer ce nouvel incident ? – Le Parisien. “L’incident a décalé de 24 heures la fermeture de la plateforme. Si la cyberattaque n’est pas exclue, elle devrait normalement être revendiquée, explique Corinne Hénin, experte en cybersécurité. Le ministère réfute tout « bug ».”

Parcoursup 2024 : « Tout au long de leur scolarité, les stéréotypes de genre impactent la façon dont les filles et les garçons se construisent » – Le Monde Campus (lemonde.fr)A l’heure où les lycéens finalisent leurs vœux d’orientation sur Parcoursup, jeudi, Christine Morin-Messabel, professeure de psychologie sociale et chercheuse à l’université Lyon-II, rappelle que les stéréotypes de genre façonnent encore de façon durable les choix d’orientation des filles et des garçons.” (Abonnés)

Avenir(s), une plateforme pour aider à l’orientation – SQOOL TV. “Permettre à tous les élèves, de la 5ᵉ à la terminale, d’apprendre à s’orienter, c’est l’objectif de la future plateforme “Avenir(s)”, conçue par l’ONISEP avec les ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. L’objectif, selon Frédérique Alexandre-Bailly, directrice générale de l’ONISEP, est de se découvrir, de comparer ses besoins avec les attentes des entreprises, et d’apprendre à “préparer ses candidatures”. Sur le plateau de “L’École du futur”, elle espère que cette plateforme pourra calmer les “angoisses” des élèves et des parents face à Parcoursup.”

Formation et insertion professionnelles

CICUR – Séminaire filé 2023-2024 Huitième séance – YouTube. “Un premier bilan de ces travaux a fait apparaître la particularité de l’enseignement professionnel et la nécessité de lui consacrer une séance spécifique. En effet, en cherchant à associer dans un cadre scolaire une ambition éducative et humaniste avec une réponse aux demandes des employeurs, l’enseignement professionnel met très clairement en évidence certaines des tensions vives qui traversent les systèmes éducatifs dans les sociétés d’économie de marché.” LES INTERVENANTS – Vincent Troger, maître de conférences émérite au centre de recherche en éducation de Nantes – Bernard Desclaux, ancien directeur de CIO – Fabienne Maillard, professeur en sciences de l’éducation et de la formation à l’université Paris 8 – Xavier Sido, maître de conférences en sciences de l’éducation et de la formation et membre du laboratoire CIREL (Centre Interuniversitaire de Recherche en Education de Lille), équipe Théodile

Ailleurs et partout

Le nouveau projet « dispositif d’orientation » bientôt annoncé – La Nouvelle République Algérie (lnr-dz.com). “Effectuant une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Sétif, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Fayçal Bentaleb a fait le tour, avant-hier jeudi, des agences de wilaya de la CNAS et de la CNAT (Caisse nationale d’assurance chômage), du siège de la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (CASNOS) avant d’inaugurer le nouveau siège de l’Agence régionale du Fonds National de Péréquation des Œuvres Sociales (FNPOS).A la tête d’une forte délégation ministérielle, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Fayçal Bentaleb s’est rendu, depuis avant-hier jeudi, à l’Est du pays et plus précisément dans la wilaya de Sétif, dans le cadre d’une visite officielle, durant laquelle, le premier responsable du secteur du Travail et de l’Emploi a révélé le lancement, pour très bientôt, du nouveau projet baptisé « dispositif d’orientation » fondé sur une approche de formation suivie directement d’un recrutement par des opérateurs économiques, dira le ministre.”

Ressources et publications

Erwan Lehoux, « Les discours et les présupposés des nouveaux acteurs de l’orientation. La définition de l’orientation et des finalités de l’école en question », Recherches en éducation [En ligne], 53 | 2023, mis en ligne le 01 novembre 2023, consulté le 07 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/ree/12031  ; DOI : https://doi.org/10.4000/ree.12031L’orientation est désormais considérée non plus comme la seule sélection et affectation des élèves sur la base de leurs résultats mais comme un processus, progressif, de construction d’un projet personnel. Depuis une dizaine d’années, outre les coachs scolaires, la présence d’acteurs étrangers à l’école, intervenant en son sein ou en dehors, à titre marchand ou non, afin d’aider les élèves dans la construction de ce projet, s’est développée. Malgré leur hétérogénéité, en termes de statut comme sur le plan des actions qu’ils mettent en œuvre, ces acteurs partagent un certain nombre de caractéristiques – leur proximité avec le monde de l’entreprise, un rapport ambigu à l’école et, surtout, une conception de l’orientation reposant sur des présupposés communs – que cet article propose d’interroger à partir d’une analyse des discours dont ils sont porteurs.”

Mixité sociale à l’École. Les résultats sont là ! (cafepedagogique.net). “Claude Lelièvre revient sur le livre « Le Ghetto scolaire. Pour en finir avec le séparatisme » co-signé par François Dubet et Najat Vallaud-Belkacem. Selon l’historien, l’ouvrage qui présente les résultats encourageant des expérimentations en matière de mixité gagnerait à être lu. Il s’en explique dans cette tribune.

Bernard Desclaux

Je vous souhaite une belle et bonne semaine, à toutes et à tous.

Pour retrouver les anciennes actus :

cliquez dans la colonne de droite dans les catégories, sur “L’ actus du web”.

Et vous pouvez laisser un commentaire



Citer ce billet
Bernard Desclaux (2024, 8 avril). L’actu du web. GREO. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w6k0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.