L’actu du web

Actualités concernant l’orientation 

Du 17 juillet 2022

Les notes du  bac

Bac français : incompréhension après le « nivellement » de notes de lycéens lyonnais (lemonde.fr). “Des élèves de 1re ont perdu ou gagné un point quelques heures après la publication des résultats censés être définitifs. L’épilogue d’une session du baccalauréat pour laquelle la « fabrique » des notes aura posé question.” Par Mattea Battaglia

Colère de familles en découvrant que des notes du bac de français ont été baissées après publication des résultats – Le Figaro Etudiant. “«Outre la déception, nous trouvons la méthode particulièrement inique et révélatrice de la tendance actuelle au nivellement par le bas», témoigne un parent d’élève de Sainte-Marie de Lyon. C’est une bien mauvaise surprise à laquelle ont eu droit de nombreux élèves de 1ère de l’académie lyonnaise, lundi 11 juillet. «À la publication des résultats à 10 heures, elle avait 17. À 17 heures 30, la note est passée à 16, sans aucune explication» poursuit-il. De quoi susciter la colère de parents et de lycées qui se sont empressés de demander des explications au rectorat de Lyon, sans succès à cette heure.”

Et à propos du Français, De grandes écoles et universités imposent des cours de remise à niveau en français (lefigaro.fr). Par Dorian Grelier pour le Figaro. Nombre d’établissements d’enseignement supérieur prennent désormais à bras-le-corps la baisse du niveau de français de leurs étudiants.

«J’ai occuper le poste de stagiaire en cabinet d’avocat», «je vous en serai gré»… Hier, peu fréquentes, les fautes de français sont désormais légion dans les copies, devoirs et lettres de motivation. Ainsi que le révélait dernièrement Le Figaro, la baisse du niveau de français des étudiants affecte aujourd’hui même les meilleurs d’entre eux. L’ampleur du phénomène est telle que plusieurs établissements d’enseignement supérieur ont saisi le problème à bras-le-corps, en rendant obligatoire des cours de remise à niveau en langue, longtemps réservés aux élèves venus de l’étranger.

Parcoursup

Parcoursup : plus de 94 000 candidats demeurent pour l’instant sans affectation – Le Parisien. “À la fin de la procédure principale de Parcoursup, plus de 94 000 candidats sont toujours en attente d’une place dans l’enseignement supérieur pour la rentrée prochaine… Voici les prochaines étapes qui les attendent.”

Parcoursup : classez vos vœux en attente avant le 18 juillet ! (studyrama.com). “La fin de phase principale d’admission sur Parcoursup s’est terminée le 15 juillet. Pour ceux d’entre vous qui étaient en attente sur des voeux, vous allez devoir les classer avant le 18 juillet, date à laquelle ils seront archivés. On vous explique tout !” Par Julie Mleczko

Et en plus, la presse reprend en boucle, Parcoursup : 100000 places restent vacantes, selon la ministre Sylvie Retailleau – Le Parisien. “Les candidats ont jusqu’à mardi pour hiérarchiser leurs souhaits, en faisant en sorte qu’ils correspondent aux filières en demande. Selon la ministre, des places sont disponibles dans les nouvelles licences Accès Santé, en droit, lettres, économie-gestion, en BTS et même dans des classes prépa.” 

Et de toute façon, dans un inteview, “La ministre de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, observe de « réels progrès » à l’issue de la première phase de Parcoursup. « Les résultats globaux, tous candidats confondus, traduisent une amélioration », assure-t-elle avant d’indiquer ne pas vouloir mettre fin à la plateforme.” La ministre Sylvie Retailleau sur Parcoursup : « Neuf lycéens sur dix ont reçu une proposition d’admission » (lejdd.fr).

Et plus haut à  l’Université, c’est pas mieux : Universités : le sort des étudiants sans master toujours en suspens (lemonde.fr)La plate-forme étudiante ViteMonMaster chiffre à plus de 1 000 le nombre de places supprimées à la rentrée dans 1 500 formations de master.” Par Soazig Le Nevé

A propos des services d’orientation

En province, on en parle… Le CIO d’Issoudun fête ses 50 ans (lanouvellerepublique.fr). “Les centres d’information et d’orientation (CIO) ont été créés en 1971, en remplacement des centres d’orientation scolaire et professionnelle pour élèves de 3e. Aujourd’hui, c’est un service gratuit ouvert à tout public : scolaires, étudiants, jeunes non scolarisés, demandeurs d’emploi, salariés en reconversion…

Et par contre pour le référentiel de compétences publié par l’ONISEP récemment, c’est le silence médiatique. j’ai donc proposé une petit post : Un référentiel pour l’orientation.  “Des événements récents ont été peu relevés par la presse éducative et pourtant ils méritent toute notre attention. Il s’agit tout d’abord dans ce post de signaler une publication de l’ONISEP. La présentation, le 17 juin 2022, du référentiel de compétences à s’orienter au lycée qui s’inscrit dans le cadre du programme AVENIR(S). Il a pour ambition d’aider les jeunes à construire leur parcours de formation et leurs projets professionnels tout au long de la vie. Je me propose ; dans la suite de ce post, de commenter d’autres événements restés silencieux et sans écho dans la presse éducative.” 

 

Divers

On annonce Une nouvelle gouvernance pour le Cnesco – Cnesco. “À la suite de nomination de Nathalie Mons en tant que rectrice de la Martinique, un duo de chercheurs renommés prend en charge la gouvernance du Cnesco. Ces chercheurs, reconnus dans leur champ scientifique, ont tous les deux participé à des conférences du Cnesco et codirigé avec succès des dossiers scientifiques du Cnesco (Qualité de vie à l’école, Numérique et apprentissages scolaires).

Il s’agit d’Agnès Florin, professeur des universités émérite de Nantes Université (Psychologie de l’enfant et de l’éducation) et d’André Tricot, professeur des universités, de l’université Paul Valéry Montpellier 3 (Psychologie cognitive).

Ce binôme est complété par Pascal Roquet, professeur des universités au Cnam (Sciences de l’éducation et de la formation) spécialiste des processus de professionnalisation, et directeur du laboratoire Formation et apprentissages professionnels (Foap), auquel est rattaché le Cnesco.”

« LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL MASQUE LES RAPPORTS DE DOMINATION » Thierry Jobard – Élucid (elucid.media) Par Laurent Ottavi. “Dans Contre le développement personnel (Rue de l’Échiquier), Thierry Jobard décortique une idéologie en plein essor, encore plus depuis le confinement. L’auteur en analyse le contenu, la puissance d’attraction, les effets délétères ainsi que ses liens étroits avec le néolibéralisme.”

Selon l’actualité, l’Actu du web se poursuivra durant l’été. En tout cas je vous souhaite de belles vacances, une belle et bonne semaine, à toutes et à tous.

Bernard Desclaux

Pour retrouver les anciennes actus, cliquez dans la colonne de droite dans les catégories, sur “L’ actus du web”.

Vous pouvez laisser un commentaire.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Bernard Desclaux (18 juillet 2022). L’actu du web. GREO. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/p5nr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.